OBNL: Comment les aider ? | Bota Bota, spa-sur-l'eau

À partir du 15 décembre, une preuve vaccinale sera obligatoire à bord.

Bota Bota

OBNL: Comment les aider ?

Chaque année, au courant des fêtes de Noël, le Bota Bota offre de son temps à des OBNL québécoises. En 2020, ce geste porteur de bienveillance n’est malheureusement pas en mesure d’être appliqué en raison des strictes mesures sanitaires mises en place.

Si la présence physique de nos matelots n’est pas possible aujourd’hui, nous souhaitions cependant souligner certains organismes qui nous avaient particulièrement touchés ces dernières années.

Le Chaînon, refuge pour femmes

En novembre 2019, massothérapeutes et esthéticiennes se sont retrouvés dans ce refuge pour femmes afin d’offrir des massages et des manucures.

« Avec la pandémie, beaucoup de choses ont changé », m’explique Alexandre Martin, coordinateur du bénévolat au Chaînon. « En mars, nous avons perdu entre 90 et 95% de nos bénévoles », une grosse perte, suivie par un élan de solidarité exceptionnel.  Le soutien de la Ville de Montréal et d’organismes communautaires a permis au Chaînon d’offrir à ses résidentes des moments de bonheur en ces temps difficiles.

« À Montréal, nous sommes habitués à avoir de la musique partout l’été. Cette année, c’était le silence, mais nous avons eu la chance grâce à notamment la Maison de la Culture du Plateau Mont-Royal, de voir nos balcons animés par des concerts privés pour nos résidentes. Le plus beau des cadeaux, c’était le festival au Chaînon ! »

Grâce aux efforts de chacun et à la mise en place de nouveaux protocoles sur place, Alexandre m’apprend qu’aucun cas de COVID n’a été signalé au Chaînon. Prise de température autonome, espaces réaménagés, l’établissement compte sur ces changements pour que cette réalité reste positive.

« Aujourd’hui, nous avons toujours besoin d’aide », les dons d’objets et de vêtements sont toujours les bienvenus, notamment pour le « trousseau de départ » des résidentes.

Vous pouvez toujours donner à la fondation et offrir votre temps bénévolement au magasin le Chaînon.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le Phare Enfant et Famille

En décembre 2018, des matelots de l’accueil et du marketing se sont retrouvés dans ce centre afin d’aider aux préparatifs de la journée de remerciements des bénévoles.

« La période actuelle n’est pas facile pour nos familles. Elles étaient déjà dans une tempête, mais aujourd’hui elles le sont encore plus », m’indique Mélanie Séguin, responsable du marketing et de l’engagement communautaire au Phare.

Le Phare peut accueillir jusqu’à 12 enfants par jour pour des séjours de répit afin d’alléger le quotidien de parents en besoin d’aide, face aux problèmes de santé sévères de leur enfant.

« Le financement est moins là : nos événements principaux de ramassage d’argent sont annulés. Alors nous nous réinventons et préparons déjà des partenariats pour 2021 ».

Afin d’aider le Phare Enfant et Famille, vous pouvez vous joindre au mouvement #iciondonne, en faisant un don, ici.

En cette fin d’année éprouvante, les enfants malades ont tellement besoin de magie et de lumière. Aidez le Phare à leur offrir ce qu’il faut pour rêver.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le CHUM

En décembre 2018, plusieurs de nos massothérapeutes ont offert quelques heures de leur temps pour masser des patients hospitalisés, atteints de Fibrose Kystique.

« Dès la première vague, nos activités sont tombées au minimum, car c’était l’inconnu pour tout le monde », m’apprend Lise Pettigrew, Chef de Service Bénévolat au CHUM. « Les activités au chevet du patient ont été coupées, comme la massothérapie et les thérapies complémentaires ».

Afin de pallier à ce manque et puisque plus aucun visiteur n’est accepté au chevet du patient, des appels de courtoisies de la part des bénévoles aux patients ont été alors mis en place. « Au dernier décompte, nous en sommes à plus de 20 000 appels depuis mars ».

Au printemps 2020, pour un temps limité, Bota Bota a prêté main-forte aux équipes du CHUM en faisant don de 10% de la vente de ses cartes cadeaux. Un geste plein de bienveillance, pour une institution dévouée, au cœur de la pandémie.  

Pour faire un don auprès de la Fondation du CHUM, cliquez ici.

Pour en savoir plus, cliquez ici.