Afin d'améliorer nos installations et vous offrir un séjour à bord des plus merveilleux, le Bota Bota fermera temporairement ses portes du 15 au 18 octobre 2019.
Afin d'améliorer nos installations et vous offrir un séjour à bord des plus merveilleux, le Bota Bota fermera temporairement ses portes du 15 au 18 octobre 2019.
Afin d'améliorer nos installations et vous offrir un séjour à bord des plus merveilleux, le Bota Bota fermera temporairement ses portes du 15 au 18 octobre 2019.
Afin d'améliorer nos installations et vous offrir un séjour à bord des plus merveilleux, le Bota Bota fermera temporairement ses portes du 15 au 18 octobre 2019.
Afin d'améliorer nos installations et vous offrir un séjour à bord des plus merveilleux, le Bota Bota fermera temporairement ses portes du 15 au 18 octobre 2019.
Afin d'améliorer nos installations et vous offrir un séjour à bord des plus merveilleux, le Bota Bota fermera temporairement ses portes du 15 au 18 octobre 2019.
Afin d'améliorer nos installations et vous offrir un séjour à bord des plus merveilleux, le Bota Bota fermera temporairement ses portes du 15 au 18 octobre 2019.
Afin d'améliorer nos installations et vous offrir un séjour à bord des plus merveilleux, le Bota Bota fermera temporairement ses portes du 15 au 18 octobre 2019.
Afin d'améliorer nos installations et vous offrir un séjour à bord des plus merveilleux, le Bota Bota fermera temporairement ses portes du 15 au 18 octobre 2019.

Détente

Qu’est-ce qu’un massage Suédois ?

Considéré comme un massage dit « Classique », le massage Suédois vise à dynamiser et à dissoudre les tensions tout en offrant un effet tonifiant et relaxant.
Explication de ses origines et bienfaits par notre massothérapeute, Lisandre Martin.

Les origines

Créé au 19e siècle par Johann Georg Mezger, médecin néerlandais, le massage Suédois est avant tout une technique qui sert à réparer le corps de tensions musculaires et douleurs chroniques. Cinq étapes distinctes le composent, le classifiant ainsi de massage thérapeutique : effleurage, pétrissage, friction, tapotement, vibration.

Adepte de gymnastique, Mezger est aussi très doué dans le domaine de la physiologie. C’est la raison pour laquelle il intègre l’Université de Leiden afin d’y étudier la médecine. Lors de ses études, il aura la possibilité d’effectuer des méthodes de frictions sur certains patients. Techniques de médecine alternative, elles serviront plus tard de base à la création du massage Suédois.

Grâce à ses connaissances avancées en massothérapie, il développe ainsi le massage Suédois tel que nous le connaissons aujourd’hui.

L’éloge du corps en mouvement

Bien que le massage Suédois appartienne à la catégorie des massages classiques, celui-ci jouit d’une certaine complexité. « C’est une technique ou le corps est tout le temps en mouvement. On vient travailler l’ensemble de la masse musculaire, de l’origine jusqu’à l’attache du muscle. », explique Lisandre, massothérapeute au Bota Bota depuis 2013.

Il peut être compris comme un massage de « base », sur lequel sont appliqués divers mouvements, en fonction des besoins du client. L’écoute est ainsi très importante, « nous avons notre technique, mais le plus important c’est l’écoute du corps. » Une région particulière pourrait ainsi être priorisée afin d’apporter un plus grand soulagement à une tension particulière. « Il y a la technique et le doigté, mais surtout l’énergie et l’intention qui vont être appliquées dans un massage. Chaque geste est différent. »

Similaires à une immense vague, les gestes de cette technique de massage aident notamment à améliorer la circulation sanguine. « L’effleurage, le pétrissage et le drainage sont 3 étapes très importantes à suivre afin de bien nettoyer la masse musculaire. » Afin d’apaiser les tensions, les muscles sont réchauffés pour qu’ils puissent connaître un étirement et un relâchement.

La messothérapie au service du bonheur

« Mon objectif de carrière, c’était de travailler au Bota Bota », se confie Lisandre. Venant du milieu de la publicité, elle décide il y a 6 ans de faire un changement de carrière drastique. « J’étais la porteuse de mauvaises nouvelles », un rôle qu’elle ne souhaitait plus endosser.

L’univers du spa-sur-l’eau répond aujourd’hui, comme au premier jour, à ses attentes « Je voulais juste apporter du bonheur, d’alléger les soucis des autres. » Métier cérébral, la massothérapie demande aussi notamment beaucoup de sensibilité, une qualité dont Lisandre, à la personnalité lumineuse, ne semble pas manquer. « Il m’arrive de ressentir l’énergie dans une cabine. Je vois lorsque quelque chose se passe dans le corps; c’est l’énergie que je ressens. C’est très beau. »

« Aujourd’hui, les gens ne prennent plus le temps, même lorsqu’ils veulent relaxer », déplore-t-elle avant de noter cependant une nette amélioration de l’assimilation du bien-être dans la conscience collective sociale. « On se fait de plus en plus masser. Mes neveux et nièces font de la méditation en groupe. »

Les gestes de Lisandre sont grands, à l’image des rayons étincelants qu’elle propage autour d’elle. Le bonheur qu’elle souhaitait tant diffuser, elle le tient au creux de ses paumes qui massent chaque semaine une variété de clients. « Mon rôle, c’est de leur montrer que l’on peut leur donner de l’amour et de la chaleur. »   

Autres articles
Bota Bota
Le Bota Bota : 3 vies, 3 voyages
Le mot de la rédaction
Le mot de la rédaction: la mer
VOIR PLUS D'ARTICLES