Portrait de l'équipage: Kareem A | Bota Bota, spa-sur-l'eau

Tour la Nuit et Tour de l’Île | Plusieurs rues seront fermées le 31 mai de 19h30 à 23h et le 2 juin de 10h à 16h. En savoir plus

Tour la Nuit et Tour de l’Île | Plusieurs rues seront fermées le 31 mai de 19h30 à 23h et le 2 juin de 10h à 16h. En savoir plus

Tour la Nuit et Tour de l’Île | Plusieurs rues seront fermées le 31 mai de 19h30 à 23h et le 2 juin de 10h à 16h. En savoir plus

Tour la Nuit et Tour de l’Île | Plusieurs rues seront fermées le 31 mai de 19h30 à 23h et le 2 juin de 10h à 16h. En savoir plus

Tour la Nuit et Tour de l’Île | Plusieurs rues seront fermées le 31 mai de 19h30 à 23h et le 2 juin de 10h à 16h. En savoir plus

Tour la Nuit et Tour de l’Île | Plusieurs rues seront fermées le 31 mai de 19h30 à 23h et le 2 juin de 10h à 16h. En savoir plus

Tour la Nuit et Tour de l’Île | Plusieurs rues seront fermées le 31 mai de 19h30 à 23h et le 2 juin de 10h à 16h. En savoir plus

Tour la Nuit et Tour de l’Île | Plusieurs rues seront fermées le 31 mai de 19h30 à 23h et le 2 juin de 10h à 16h. En savoir plus

Tour la Nuit et Tour de l’Île | Plusieurs rues seront fermées le 31 mai de 19h30 à 23h et le 2 juin de 10h à 16h. En savoir plus

Bota Bota

Portrait de l’équipage: Kareem A

« Je suis né à Montréal, mais je me suis beaucoup déplacé lorsque j’étais plus jeune. » Raconte Kareem A., agent d’hospitalité depuis 1 an au Bota Bota.

« Ma famille vient des Caraïbes, ils ont déménagé au Canada dans les années 80. J’ai eu la chance de vivre à New York, Toronto et Vancouver… », poursuit-il dans un accent qui laisse gentiment place à une sonorité anglophone. « Je suis allé à l’école en français même si je parlais anglais à l’origine, ce qui m’a permis d’apprendre à parler les deux langues. »

Il étudie le théâtre, influencé par sa grande sœur qui étudie la danse et la musique. « On avait des cours d’arts dramatiques à l’école, j’ai toujours trouvé ce sujet très intéressant. J’avais hâte de m’y mettre. » Il étudie ainsi 3 ans au CEGEP et devient officiellement acteur en 2014. Il intègre le Bota Bota suite à la grève dans le milieu du cinéma en 2023.

« J’ai fait beaucoup de pièces de théâtre, et des émissions disponibles sur Netflix et ABC. J’ai aussi fait de la capture de mouvement pour des jeux vidéo, de la publicité, en personne ou voix off. Et je viens de terminer mon premier doublage pour un rôle principal français sur les Jeux olympiques. C’est vraiment le fun ! »

Être acteur, c’est une passion pour Kareem depuis sa plus tendre enfance. « J’ai grandi avec mes amis à jouer à s’interviewer, comme si nous étions des reporters. Ça a toujours fait partie de ma vie de faire des spectacles. Avec ma cousine aussi, nous mettions en place des performances pour nos parents », se souvient-il en souriant.

En parallèle de sa carrière d’acteur, Kareem éprouve un véritable amour pour le rugby. « C’est un autre côté de ma personne, je ne suis pas juste un créatif, je suis aussi un sportif. » Le sport lui apporte une source continuelle d’apprentissage. « Tu peux toujours t’améliorer, avancer dans tes connaissances, augmenter ta vitesse en tant que sprinter, tu peux toujours devenir plus fort pour tes plaquages, mais aussi améliorer ta technique. J’en suis arrivé au point où je suis à l’aise sur le terrain, les connaissances sont là, je me sens prêt physiquement. Ça aide également à renforcer la confiance en soi. »

Autres articles
Bota Bota
Portrait de l'équipage: Jaden P.
Bota Bota
Démystifier l'immersion dans l'eau froide
VOIR PLUS D'ARTICLES