Comestibles, mais peu connues | Bota Bota, spa-sur-l'eau

Le 6 décembre, pour permettre aux matelots de célébrer Noël, le Bota Bota fermera exceptionnellement à 16h30 et le centre de réservations fermera à 17h. Il nous fera plaisir de vous retrouver dès demain.

Le 6 décembre, pour permettre aux matelots de célébrer Noël, le Bota Bota fermera exceptionnellement à 16h30 et le centre de réservations fermera à 17h. Il nous fera plaisir de vous retrouver dès demain.

Le 6 décembre, pour permettre aux matelots de célébrer Noël, le Bota Bota fermera exceptionnellement à 16h30 et le centre de réservations fermera à 17h. Il nous fera plaisir de vous retrouver dès demain.

Le 6 décembre, pour permettre aux matelots de célébrer Noël, le Bota Bota fermera exceptionnellement à 16h30 et le centre de réservations fermera à 17h. Il nous fera plaisir de vous retrouver dès demain.

Le 6 décembre, pour permettre aux matelots de célébrer Noël, le Bota Bota fermera exceptionnellement à 16h30 et le centre de réservations fermera à 17h. Il nous fera plaisir de vous retrouver dès demain.

Le 6 décembre, pour permettre aux matelots de célébrer Noël, le Bota Bota fermera exceptionnellement à 16h30 et le centre de réservations fermera à 17h. Il nous fera plaisir de vous retrouver dès demain.

Le 6 décembre, pour permettre aux matelots de célébrer Noël, le Bota Bota fermera exceptionnellement à 16h30 et le centre de réservations fermera à 17h. Il nous fera plaisir de vous retrouver dès demain.

Le 6 décembre, pour permettre aux matelots de célébrer Noël, le Bota Bota fermera exceptionnellement à 16h30 et le centre de réservations fermera à 17h. Il nous fera plaisir de vous retrouver dès demain.

Le 6 décembre, pour permettre aux matelots de célébrer Noël, le Bota Bota fermera exceptionnellement à 16h30 et le centre de réservations fermera à 17h. Il nous fera plaisir de vous retrouver dès demain.

Gastronomie

Comestibles, mais peu connues

Il existe de ces plantes qu’on voit souvent, mais qu’on remarque rarement. Bien qu’on en connaisse l’existence, on ne s’arrête pas vraiment à les cueillir ou à les admirer. Elles poussent dans nos parcs, nos boisés, nos campagnes, nos forêts, mais elles ne piquent pas notre curiosité. Or, saviez-vous que certaines d’entre elles sont non seulement comestibles, mais aussi délicieuses et nutritives?
En voici quelques-unes.

FLEURS

L’œillet
Saveur : parfumée et délicate, souvent associée à la muscade
Préparation : en salade, en limonade, comme garniture ou confit

Le chrysanthème
Saveur : caractérisée par une forte amertume
Préparation : en salade, en soupe ou en sauce

Le tagète
Saveur : un peu épicée, tendant parfois sur l’agrume
Préparation : substitut au safran

La reine des prés
Saveur : très parfumée, aromatique
Préparation : en thé ou tisane, en boisson

La capucine
Saveur : corsée, se rapprochant du cresson
Préparation : en salade, en beurre, confite ou farcie

PLANTES (AUTRES PARTIES) 

La quenouille
Saveur : délicate et rafraîchissante
Préparation : l’intérieur de la tige se mange cru, le pollen peut servir de farine

La brunelle commune
Saveur : particulièrement amère
Préparation : les feuilles se mangent crues ou bouillies

Le chardon
Saveur : ressemblant au céleri
Préparation : le haut de la tige (environ 1/3) se mange bouilli ou en soupe

La véronique
Saveur : parfois délicate, parfois poivrée
Préparation : les feuilles, les fleurs et la tige, riches en vitamine C, se mangent crues

La berce commune
Saveur : amère et légèrement citronnée
Préparation : les feuilles se mangent crues et les graines, une fois rôties et moulues, servent de farine

QUELQUES MISES EN GARDE
– Ne cueillez pas les plantes comestibles sauvages aux abords des autoroutes ou d’autres sources de pollution.
– Assurez-vous que la plante que vous cueillez est bel et bien comestible, car certaines plantes sont toxiques.