Quand la bouffe nous allume | Bota Bota, spa-sur-l'eau

Visites sans rendez-vous acceptées pour le circuit d’eaux, mais réservations fortement recommandées en période achalandée, notamment le samedi.

Gastronomie

Quand la bouffe nous allume

par Robyn Fadden

Il ne fait aucun doute que la nourriture stimule nos sens, mais la nourriture peut-elle vraiment attiser notre désir? Quand il est question d’aliments aphrodisiaques, la ligne est parfois mince entre un fait scientifique et une simple anecdote salée. Quoi qu’il en soit, les goûts, les parfums et les textures d’un plat peuvent susciter les « mmmmm » et les « oh! », la chaleur et la joie… et ces sensations mènent parfois à quelque chose d’encore plus sensuel.

Certains scientifiques et médecins croient que même si les aliments aphrodisiaques n’agissent pas nécessairement directement sur ​​nos organes sexuels, ils ont de nombreux effets sur le corps et l’esprit. Du chocolat au vin rouge et des carottes au café, certains aliments affectent les femmes et les hommes différemment en raison de nos métabolismes différents, ou de la façon dont nous percevons et goûtons les aliments. Bien sûr, un moyen facile (et agréable) de démystifier tout cela est d’essayer les aliments les plus stimulants nous-mêmes et d’attendre les résultats avec impatience.

1. Choisissez des aliments séduisants. L’apparence de certains aliments évoque les organes génitaux masculins et féminins, d’une manière ou d’une autre. Alors que certains gourmets soutiennent que le zinc et le fer contenus dans les huîtres stimulent la circulation sanguine et affectent les niveaux de progestérone chez les hommes et les femmes, l’aspect visuel des plis d’une huître stimule sans aucun doute notre subconscient sexuel. Idem pour n’importe quel aliment d’apparence phallique, comme une innocente banane. Par ailleurs, d’autres affirment plutôt que tous les aliments qui nous rappellent l’acte de reproduction – comme les œufs et le caviar – ont le même effet, et que les aliments exotiques et rares éveillent non seulement notre curiosité, mais aussi notre libido.

2. Pensez chaud et moelleux. Les aliments piquants enflamment nos sens et réchauffent plus que nos ventres. Un cari ou une soupe préparée avec du piment, de l’ail et du gingembre peuvent nous faire monter le rose aux joues et provoquer des étincelles dans la chambre à coucher. Le chocolat, un aliment que la plupart des femmes associent avec le plaisir – sexuel ou pas – a non seulement un caractère complètement décadent quand il fond lentement dans la bouche, mais il contient aussi des traces de sérotonine et de phényléthylamine (les molécules du bonheur!)

3. Mangez vos légumes. Si les légumes sont en vedette dans votre assiette, la fin du repas pourrait vous surprendre. Bien qu’ils soient des classiques de notre garde-manger hivernal, des aliments aussi banals que les oignons, les carottes, les navets et les courges ont longtemps été considérés comme stimulants. N’oubliez pas d’inclure des asperges et des artichauts – on prétend qu’ils augmenteraient la quantité de spermatozoïdes, mais, comme tous les légumes, ils procureront aussi à quiconque une dose vitale de nutriments essentiels et un regain d’énergie. Le céleri est aussi un choix judicieux, non pas pour son côté croquant, mais bien pour sa teneur en androstérone, une hormone mâle qui stimule la libido des femmes.

4. Une pomme par jour vous titillera pour toujours. À lui seul, ce fruit renferme plusieurs des traits sensuels susmentionnés. Les courbes des pommes, des pêches et des poires ont quelque chose d’érotique et de féminin, tandis que les fruits à noyau comme les grenades évoquent des images de fertilité. Avec leur petit format qui nous permet de n’en faire qu’une bouchée, les cerises, les fraises, les dates et les raisins sont parfaits pour tremper dans le chocolat ou pour être échangés mutuellement.

5. Ouvrez une bonne bouteille. On ne sera pas surpris d’apprendre que pour plusieurs, l’alcool arrive en tête de liste des aphrodisiaques. Ses vertus relaxantes nous permettent de nous défouler, de dire toutes les choses gentilles (ou coquines) qui nous passent par la tête, de laisser tomber nos inhibitions et d’oser faire des choses beaucoup plus audacieuses et séduisantes que d’habitude. Combinez-le – avec modération! – à l’un des aliments ci-dessus et à votre douce moitié, et en route vers une nuit olé olé!