Cœur à cœur : le tango pour attiser l’amour | Bota Bota, spa-sur-l'eau

Visites sans rendez-vous acceptées pour le circuit d’eaux, mais réservations fortement recommandées en période achalandée, notamment le samedi.

Détente

Cœur à cœur : le tango pour attiser l’amour

« Dans sa plus simple expression, le tango est une étreinte en mouvement. » Ces mots pourraient très bien avoir été écrits par un poète. Pourtant, on les doit à la docteure Ceccoli, une spécialiste de la psychologie qui a dansé toute sa vie. Elle croit fermement que le mouvement constitue un puissant véhicule émotionnel, d’où sa passion véhémente pour le tango.

Comme elle, de nombreux thérapeutes sont d’avis que cette forme de danse peut servir d’outil pour raviver la flamme au sein d’un couple en difficulté. On va même jusqu’à dire qu’il s’agit d’une forme de langage plus évolué que la parole. Tout y est exprimé par un échange non verbal entre les deux protagonistes qui, en se penchant l’un vers l’autre de manière à unir leurs poitrines, parviennent à ne former qu’un seul corps. Privées de leur équilibre individuel, les deux moitiés de la paire ainsi formée doivent communiquer par le mouvement, elles doivent se fier à une intuition commune qui guide leurs déplacements.

Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose? Comme les paires de danseurs, les deux amoureux doivent se fier l’un à l’autre; ils doivent former une union qui est bénéfique pour chacun et où chacun détient une part des responsabilités.

Amelia Borofsky, une autre docteure en psychologie, l’a compris lors d’un voyage à Buenos Aires. Lorsque la professeure, une spécialiste du tango dit « queer », leur a demandé qui serait la meneuse, Dre Borofsky et sa partenaire ont toutes deux répondu que cela ne leur importait guère. Elles ont ainsi réalisé que, dans leur couple, nulle ne désirait véritablement avoir le contrôle. Après que sa partenaire ait finalement décidé de mener, cette dernière a réagi dès les premiers pas. « Tu t’effondres sur moi », dit-elle. Autre réalisation de Dre Borofsky : soit elle veut tout faire elle-même, soit elle cherche à s’abandonner complètement aux désirs de l’autre. Il a suffi d’une seule séance pour que le couple comprenne que le tango constitue en quelque sorte une métaphore de la vie de couple. Par la suite, les deux amoureuses ont répété l’expérience en s’échangeant le rôle de meneuse et leur amour s’en est trouvé vivifié.
Peut-être le tango peut-il aussi revigorer le vôtre.

Sources : Psychology Tomorrow, The Atlantic, benessere.com.