Hors des galeries – L’art de rue à Montréal | Bota Bota, spa-sur-l'eau

Le circuit d’eaux et le restaurant sont fermés pour une durée indéterminée, mais la massothérapie et les soins esthétiques demeurent disponibles.

Design & Mode

Hors des galeries – L’art de rue à Montréal

Lorsque quiconque parle d’art montréalais, il est souvent question des multiples scènes musicales florissantes qui y évoluent. Cependant, les guitaristes, vocalistes et producteurs ne sont pas les seuls à laisser libre cours à leurs élans créatifs dans cette ville qui a été nommée 18e dans le palmarès des meilleures où voir de l’art de rue. Il suffit d’arpenter la métropole d’un pas nonchalant pour le réaliser.

Murs multicolores

Murs_multicolores

Il n’y a pas si longtemps, tout artiste muni d’une bombe de peinture en aérosol était démonisé et relégué au rang de criminel. Aujourd’hui, on reconnaît le graffiti comme une forme d’art en bonne et due forme, avec preuves à l’appui. Des festivals internationaux, tels qu’Under Pressure, jusqu’aux célébrations du talent local, comme le festival Mural, la ville a choisi de donner aux graffiteurs une portion généreuse de l’espace culturel. On n’a qu’à compter le nombre d’endroits où le collectif En Masse a signé des œuvres pour le constater.

Promenades conceptuelles

Promenades_conceptuelles
Certains créateurs choisissent parfois de garnir les rues et les trottoirs d’art de nature conceptuelle. On n’a qu’à penser à l’artiste qui, il y a de cela quelques années, a peint toute une flopée de bornes-fontaines en or, sans doute pour souligner la valeur grandissante de l’eau potable au fur et à mesure qu’elle se raréfie. On a aussi vu, pendant le branle-bas du 1er juillet, des meubles et électroménagers laissés sur les trottoirs devenir les pages blanches sur lesquelles les petits messages poétiques du collectif Garbage Beauty étaient pondus : « La mélodie du bonheur » sur un petit orgue, « Turn me off » sur un téléviseur, « Find your own place » sur une commode. Petits bijoux de lyrisme!

Artistes en résidence

Artistes_en_residences
Aux abords des universités du centre-ville, Montréal a fait une habitude de convertir d’anciens hôtels en résidences étudiantes. Cependant, Parc Cité est allé plus loin. Ils ont décidé de donner carte blanche à une foule d’artistes de rue pour embellir l’extérieur, mais aussi l’intérieur de l’édifice. Le résultat est fameux et résolument montréalais!

Pour en savoir plus sur toutes les formes que prend l’art de rue de notre charmante ville, allez jeter un coup d’œil à cette page Facebook qui lui rend hommage.